top of page

ZOOM SUR UN(E) ARTISTE

Objectif de la caméra vidéo

ZOOM SUR UN(E) ARTISTE

E   D   I   T   O Bienvenue dans notre nouvelle rubrique dédiée à la découverte des différents univers artistiques de nos talentueux artistes.  Chaque semaine, nous explorerons le parcours et les réalisations d'un(e) artiste exceptionnel(le) qui nous aura autant ému par sa démarche artistique que par son parcours de vie. Découvrez son histoire, explorez ses créations et laissez-vous inspirer par sa vision artistique. Il était une fois... un(e) artiste... 

Patrick Guellec

Patrick Guellec

artiste peintre 🇫🇷 17​ 

INTERVIEW de Patrick Guellec

artiste peintre

 

Cotedesartistes.com : Pouvez-vous nous parler de votre parcours en tant qu'artiste et de ce qui vous a conduit à vous spécialiser dans la peinture marine ?

 

Patrick Guellec : Bonjour, oui, bien sûr ; J’ai sans doute été influencé dès mon plus jeune âge par les paysages maritimes. Je suis issu d’une famille de marins, et j’ai débuté ma carrière comme marin de commerce. Je suis né dans un port, je réside aujourd’hui dans un autre port, et je vis donc près de la mer au quotidien depuis toujours. Mon père aimait l’art, il peignait un peu et il nous a, à ma sœur et moi, transmis l’envie d’essayer ; ce que j’ai mis en pratique par le dessin dès mon plus jeune âge.

 

Cotedesartistes.com : Comment décririez-vous votre style artistique personnel ?

 

Patrick Guellec : Je pense que l’on peut dire que je suis principalement dans le style « marine ». Comme je n’ai pas eu de formation artistique, j’ai progressé par mes propres moyens. D’abord par le dessin, ensuite l’aquarelle puis l’acrylique au couteau m’a séduite car j’ai réussi à représenter d’une manière différente, la réalité. J’aime l’art abstrait et je m’efforce d’arriver un jour à réaliser des œuvres abstraites. Je me situerai dans l’abstraction marine si on peut le dire ainsi ?

 

Cotedesartistes.com : Qu'est-ce qui vous attire particulièrement dans la représentation de l'océan et des paysages marins dans votre art ?

 

Patrick Guellec : Un ami peintre m’a dit un jour « on peint ce que l’on voit » pourquoi aller chercher plus loin ? Je réalise toutes mes toiles de mémoire. En fait ce sont les souvenirs récents ou lointains qui se mélangent ; l’imprégnation de la vie locale, les intempéries, les faits marquants liés à mon environnement. Tout cela entre en scène pour mon inspiration.

 

Cotedesartistes.com : Quels sont les éléments que vous considérez comme les plus importants pour capturer l'essence des scènes marines dans vos peintures ?

 

Patrick Guellec : Sans me tromper, principalement les formes et les couleurs, après viennent l’équilibre et les nuances pour former un tout. Je termine une toile par les reflets et les blancs qui accentuent l’éclat.

 

Cotedesartistes.com : Parlez-nous de votre processus créatif. Comment choisissez-vous vos sujets, et comment commencez-vous un nouveau tableau ?

 

Patrick Guellec : Avant de commencer une toile, c’est d’abord l’envie de peindre qui m’anime, ensuite vient le temps de la réflexion sur le format et le support. En général, je réalise un châssis en fonction de ce que j’ai envie de peindre et après avoir tendu et apprêté la toile, je m’y attèle le jour même ou le lendemain. D’autres fois je construis un support et au moment de peindre je ne sais toujours pas ce que je vais réaliser. Dès que j’ai fait l’aplat, c’est de manière intuitive que tout se met en place dans ma tête et je peins sans m’arrêter jusqu’au moment où je me dis que j’ai terminé.

 

Cotedesartistes.com : Quels matériaux et techniques utilisez-vous pour créer vos œuvres marines, et pourquoi avez-vous choisi ces techniques ?

 

Patrick Guellec : J’utilise l’acrylique et la technique au couteau simplement parce-que je ne cherche pas à représenter la réalité. Le couteau permet des formes approximatives ce qui me va bien, car j’aime laisser l’imaginaire de chacun opérer.

 

Cotedesartistes.com : De quelle manière l'environnement marin influence-t-il votre travail et votre inspiration ?

 

Patrick Guellec : Je pense que c’est de manière permanente, « je suis tombé dedans tout petit » pour employer l’expression adaptée. Quelle chance du coup, car j’adore le milieu marin et tout ce qui va avec, je suis également sensible à ce milieu attaqué par la pollution, le déchaînement des éléments, et maintenant le changement climatique.

 

Cotedesartistes.com : Y a-t-il des artistes classiques ou contemporains qui ont influencé votre travail d'une manière particulière ?

 

Patrick Guellec : Oui, bien sûr ! Je ne sais pas comment pour des artistes que j’aime comme Miro ou encore Picasso ; par contre Mattéo BOSONI, artiste contemporain que j’ai connu au Guilvinec avait comme moi l’amour pour la mer, et lui la peinture comme métier. Nous avons échangé plusieurs fois sur ces sujets que nous apprenions l’un et l’autre car lui, voulait être marin. Je retiens de lui la force, la matière, les couleurs et les sentiments et émotions à mettre dans la peinture et c’est lui qui m’avait dit « on peint ce que l’on voit ».

 

Cotedesartistes.com : Pouvez-vous nous donner un exemple de projet ou d'œuvre qui a été particulièrement significatif ou stimulant pour vous en tant qu'artiste ?

Patrick Guellec : Oui, un projet réalisé ! C’était en fin de COVID, un couple m’a contacté pour voir un tableau que j’avais réalisé. Ils sont venus à mon domicile avec l’intention de l’acheter et ont constaté qu’il n’était pas assez grand. Ils m’ont fait la commande de la toile la plus grande que je n’ai jamais réalisée :

2 mètres sur 0,90 mètres. Quelle confiance, quand je leur ai dit que je ne réaliserai sans doute pas le châssis ils m’ont fait l’avance de la moitié du prix en me disant il faut le faire.

 

Cotedesartistes.com : Comment percevez-vous l'impact de votre art sur le public et la manière dont il perçoit la beauté et l'importance des océans ?

 

Patrick Guellec : La plupart du temps, dès que j’accroche mes toiles, les gens présents réagissent en m’interpelant, pour me dire que c’est beau, qu’il y a de la couleur, que ça change. Parfois ils voient dans une toile des choses que je n’ai pas voulu représenter et celà me plait, car l’imaginaire est en train d’opérer. Pour des personnes qui ne résident pas en bord de mer, mes toiles semblent tantôt figuratives ou à l’opposé totalement abstraites surtout quand j’évoque les fonds marins.

 

Cotedesartistes.com : Comment gérez-vous les défis liés à la représentation de l'eau, de la lumière et des reflets dans vos peintures ?

 

Patrick Guellec : Je tente de faire en sorte que cela coïncide à peu près avec les éléments environnants. Comment vous dire : comme je ne représente pas la réalité et que je travaille au couteau il y a une grande transition entre des objets, des bateaux et leurs reflets. C’est d’abord entre le brut et la douceur, ensuite des couleurs atténuées, et la dilution des pigments pour la transparence de ces reflets dans l’eau, puis l’application du blanc à des endroits précis, qui tiennent une harmonie d’ensemble.

 

Cotedesartistes.com : Y a-t-il des messages ou des thèmes que vous souhaitez communiquer à travers vos œuvres marines ?

 

Patrick Guellec : Oui ! Je n’exprime pas toujours les mêmes messages, ils sont souvent dans l’air du temps : COVID, catastrophes, réchauffement climatique, pollution, mais bien sur également la beauté, l’extase devant l’océan, le littoral breton, ou encore les couleurs que l’on trouve dans les ports.

 

Cotedesartistes.com : Comment voyez-vous l'avenir de votre travail en tant qu'artiste marin, et quelles sont vos aspirations pour le développement de votre art ?

 

Patrick Guellec : Je ne suis pas arrivé à franchir cette barrière qui me fera basculer un jour peut-être dans l’abstrait. Beaucoup de personnes croient que la 0peinture abstraite c’est facile à réaliser ; pas moi !

J’espère arriver à exécuter de telles œuvres sur le thème de la mer. Je peins actuellement des toiles qui représentent des fonds marins et j’ai l’impression qu’en m’enfonçant dans l’océan, je m’en approche.

 

Cotedesartistes.com : Merci Patrick pour toutes ces réponses.

 

Patrick Guellec : C'était un plaisir.

Interview Thierry Trivès, le 20/10/2023

Oeuvres de
Patrick Guellec

Traversée 70 cm x 70 cm 15 05 2022   250.jpg
Entre deux 17 05 2023 81 cm x 54 cm 250.jpg
Arrivée tardive 100 cm x 65 cm 18 01 2021 270.jpg
Port Lay 230.jpg

Les artistes zoomé(e)s

Abstraction-40x40-1200-CDA.webp

Mdame Pomme

artiste zoomée le 01/07/2023

chambez 250.jpg

Yseult D.

artiste zoomée le 14/07/2023

Série JEU DE VIE - N°2 - 65x50 - 525€ 220.jpg

Val Rochelle

artiste zoomée le 23/07/2023

MATIN CALME 200.jpg

Tapon

artiste zoomée le 29/07/2023

Brusquet

Thierry Brusquet

artiste zoomée le 16/08/2023

Traversée 70 cm x 70 cm 15 05 2022   250.jpg

Patrick Guellec

artiste zoomée le 20/10/2023

bottom of page